Sur la route de Death Valley.

 

Départ de San Francisco, avec notre sympathique Mazda 3 gris métal de location. Au bout d’une heure, arrêt « pèlerinage » pour Fabien à l’adresse :
1 infinite loop, Cupertino, California. La maison mère d’Apple, du Macintosh et de Steeve J. Dans les allées nous ne croisons que des gens avec un badge Apple à la ceinture… Je suis un peu déçu car ils ont l’air tout à fait normaux tous ces gens, moi qui croyais voir des dieux vivants…

Petite visite au seul Apple store au monde qui ne vend pas de Mac : the company store. (Le seule bâtiment ouvert au public d’ailleurs.) Que des t-shirts, casquettes, vestes, mug, stylos, et autres gadgets griffés de la petite pomme. Fabien se contient difficilement pour ne pas acheter tout le magasin.


I visited the mothership
      le pellerinage      Apple Campus

Ça peut paraître stupide pour ceux qui ne sont pas sur Mac depuis 1987 comme lui …  Certes.
Maintenant direction sud est. Les routes aux USA sont longues, très longues, mais alors… très très très longues.
Que des lignes droites, souvent le revêtement est vraiment à la limite du merdique : forcément toutes les autoroutes sont gratuites.

En « pilotage automatique » : la vitesse bloquée plus la boîte automatique, si l’on ajoute à ça que 90% du temps on est en ligne droite, le conducteur n’a pratiquement rien a faire ! Très difficile de lutter contre la lassitude, car pour l’instant les paysages sont sans grand intérêt.

Première étape. Visalia, ou notre première rencontre avec l’Amérique profonde. Surprenant: tous les villages d’Amérique ressemblent à Plan de Campagne (je vous jure que c’est vrai !). En tout cas ceux qui bordent les routes que nous avons empruntées, toutes ressemblaient à cet amas disgracieux d’enseignes lumineuses perdues au milieu de nulle part.Une armurerie en face de notre motel semi-miteux en bord de route. Un club de tir dans la maison d’a côté.Tout le monde à un énorme pickup ou un énorme 4X4 : c’est simple avec une voiture normale j’ai l’impression de rouler en Copen ! Faudra qu’on m’explique pourquoi ils ont TOUS une bagnole ENORME. Bah ils sont comme nous en plus ils sont 1 voir 2 dedans et ils ne transportent rien de spécial…
Le seul truc que je peux leur envier c’est leurs moteurs. Pas pour leurs consommations d’essence digne d’un avion au décollage mais plutôt pour le bruit. Le délicieux, le moelleux ronronnement du V8 (soupir) Allez savoir pourquoi Fabien devient fou à chaque fois qu’il y en a un qui met un coup d accélérateur à sa Mustang ! Entre ça, les camions et les Harley, il ne sais pas ou donner de la tête et il nous refait le bruit a chaque fois…donc Fanny lance notre désormais célèbre : « les plus belles imitations de moteurs Américains avec Fabien « Prochainement en podcast ! … Non je déconne.
Deuxième étape : Beatty. Petite bourgade coincée entre le Parc National Death Valley et la zone d’essais nucléaires de l’us air force… si si.
Petit Motel nettement plus sympa que la veille, un saloon juste en face de la route. Étape pour de très nombreux motards qui se font les traversées de désert en période froide.

Les bmistes d’un côté les trails de l’autre. Fabien à bien envie de faire un désert en moto un jour prochain lui aussi. Le lendemain on fait un saut dans la ville fantôme de Rhyolite, petite déception, il ne reste que très peu de bâtiment malgré les 10000 habitants que comptait cette ville au plus fort de sa splendeur … Explication: il ne reste que les bâtiments en dur: la banque, l’école, le saloon, le magasin général et le syndicat des mineurs. Et encore, dans un salle état. Tous le reste ayant été construit en bois à disparut depuis très longtemps.

Ensuite petit plaisir. Non, immense plaisir: marcher dans les dunes de sables du désert. Le pied.

Cet article a été publié le Parcs Nationaux et taggé le , , , , . Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.