Vers Chicago

LE DÉPART

La veille…

C’est dans une panique générale que la veille de notre départ, nous avons fini les valises, réglé les derniers petits détails pour notre long voyage:

-« Non Stéphanie, on prend pas les gourdes c’est trop volumineux »
-« mais euh, si on a besoin de stocker des liquides ?? »
-« bah on prendra des bouteilles vides »

Bref, des petits détails qui nous ont mangés la tête jusqu’a minuit, heure à laquelle nous avons fermé le dernier zip du dernier sac.

 

Le matin….

Un peu stressés et complètement au radar, nous sommes partis à l’aéroport vers 9h.
Après une bonne heure de queue au stand AA ( pas les alcooliques anonymes mais American Airlines …) Nous voila devant le premier maillon surmotivé de la longue chaine que constitue la sécurité nationale Américaine.

Elle veut tout savoir. Et quand je dis TOUT je suis gentil…
Bon enfin, une bonne cinquantaine de questions plus tard,  nous nous vîmes soudain autorisés à enregistrer nos bagages. Youpi.

 

Le premier vol…

Qui fut interminable, selon Stéphanie, mais tout à fait convenable, selon Fabien.
Selon Stéphanie, les moments de bonheurs intenses de ce vol furent la diffusion de Madagascar 3 et de Master Chef USA. Chose assez inhabituelle dans les compagnies d’aviation Française, AA à passé son temps à nous donner à boire.
En gros, pas grand chose à dire.

 

L’arrivée…

Nous voulions prendre une sorte de Navette/ minibus pour nous rendre au centre ville, mais elle ne vint jamais, bien que conseillé dans les guides.
Sur les conseils des sympathiques employés du stand « accueil et conseil pour voyageurs paumés » de l’aéroport de Chicago O’Hare, nous prîmes un taxi…

 

L’auberge de Jeunesse…

Hi Hostel Chicago – 24 East congress parkway : Vraiment sympa, clean, ambiance internationale, comme il se doit ! On peut faire nos courses et se faire à manger, comme à la maison, c’est vachement bien ! ( allez au restau pendant 6 mois pour voir … )
Seul petit bémol, y’a une grosse ventilation dans notre chambre qui souffle de l’air froid  (enfin je veux dire de l’air extérieur … ) Dodo en mode haute montagne donc. Le signaler n’aura rien changé au problème

Cet article a été mis en ligne dans Chicago, USA. Sauvegarder le lien.

2 Réponse à Vers Chicago

  1. Nanou dit:

    Et bien quel branlba de combat mais ouf après quelques péripéties vous êtes arrivés à bon port. Espérons que les prochaines auberges n’auront pas ce soucis de « clim »
    Gros bisous à vous deux.

  2. Audrey dit:

    Coucou les voyageurs!!!
    Continuez vos découvertes pendant que d’autres travaillent!!!
    C’est super qu’on puisse suivre vos péripéties….
    On vous envoie des gros bisous….de la banlieue parisienne!
    Audrey & Jérôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.